Intro RED Presentation

Information about Intro RED Presentation

Published on October 24, 2007

Author: Maitane

Source: authorstream.com

Content

ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT : PERSPECTIVES POUR LA MÉDITERRANÉE :  ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT : PERSPECTIVES POUR LA MÉDITERRANÉE Présenté par Luc DASSONVILLE Plan Bleu pour l’Environnement et le Développement en Méditerranée Le Rapport Environnement et Développement:  Le Rapport Environnement et Développement Messages des scénarios de 1985/1989 : pas de durabilité sans politiques nationales (environnement et développement, intégration), coopération Sud/Sud et Nord/Sud Nouveau rapport demandé par les pays riverains et la CE Publication septembre 2005 Mandat: rapport régional (rétrospective, prospective, indicateurs) montrant «l’unité, la diversité des situations, les efforts en cours pour le développement durable, les bonnes pratiques et les difficultés …» Revisite du Plan Bleu de 1985/ 1989, alerte sur le futur, analyse de progrès en cours et possibles (coordination technique) Cadre Logique du Rapport:  Cadre Logique du Rapport Un cadre méditerranéen à plusieurs dimensions:  Un cadre méditerranéen à plusieurs dimensions Spécificités méditerranéennes:  Spécificités méditerranéennes 7% population mondiale (427 millions), 13% PIB (en baisse: 13,8% en 1990), 3% ressources en eau et 5% production de gaz, déficit commercial agricole structurel, 30% trafic maritime hydrocarbures, 30% flux tourisme international, Stress hydrique (climat et végétation ‘méditerranéens’), aridité au Sud Montagnes (‘châteaux d’eau’), îles, espace fragmenté, transformé, Risques naturels (séismes, sécheresses, feux, inondations, volcanisme) Diversité et qualité patrimoniale : biodiversité, savoir-faire, paysages, patrimoine culturel, cultures, littoral (46000 km) Slide7:  Mer et échanges Carrefour entre trois continents, Un ‘espace mouvement’ Interdépendance Europe/Méd forte et croissante: migrations, tourisme, commerce, argent, environnement (désertification, pollutions, climat..) Une « communauté de destin » 2/ Confirmation tendances lourdes : Croissance population (+143 M, 30 ans) et urbanisation:  2/ Confirmation tendances lourdes : Croissance population (+143 M, 30 ans) et urbanisation Agglomérations de 10 000 habitants et plus Croissance des très grandes villes des PSEM, explosion de l’habitat informel (30 à 70% de la population) Agriculture irriguée et tourisme:  Agriculture irriguée et tourisme Surfaces Irriguées : 11M ha (1960); 20,5 M ha(2000) Touristes internationaux (millions) 58 M 220 M Littoralisation:  Littoralisation Marginalisation des arrière-pays Recul des relations traditionnelles littoral-montagne (transhumance …) Cumul des pressions sur le littoral et les plaines: tourisme, agriculture intensive, industrie, urbanisation, infrastructures Circulation littorale intense Infrastructures littorales: routes et aéroports:  Infrastructures littorales: routes et aéroports Ex de l’aéroport de Palma: 7 millions de voyageurs en 1980, 11 millions en 1990, 19 millions en 2000 3/ Progrès insuffisants malgré les nouvelles politiques positives partenariat N/S, environnement, économie de marché :  3/ Progrès insuffisants malgré les nouvelles politiques positives partenariat N/S, environnement, économie de marché . PIB per cap. 1985 2000 Moyen. UE-Med 10 595$ 20 955$ Moyenne UE-Med 100 100 Chypre 74 99 Israël 93 96 Slovénie 73 83 Malte 51 82 Croatie 37 39 Turquie 31 33 Tunisie 29 30 Algérie 38 25 Liban 12 21 Albanie 14 17 Syrie 17 17 Egypte 19 17 Maroc 20 17 Fracture économique Nord/Sud persistante progrès sociaux / chômage:  progrès sociaux / chômage Progrès sociaux au Sud et à l’Est : mortalité infantile (divisée par 2 en 20 ans), espérance de vie (passée de 50 à 70 ans), éducation primaire,… Ampleur du chômage (jeunes, longue durée). PSEM: de 9 à 30 % ; Croatie et Albanie:14%, UE Med: près de 10% Pauvreté absolue PSEM (0 à 3%, <1$/jour), mais pauvreté relative plus élevée et stable (<2$/jour : 44% Egypte). Pauvreté absolue UE Med (<14,4$/j) : France 12%, Espagne 21% Indice de Développement Humain (IDH) Slide14:  Près de 30 millions de méditerranéens sans accès à l’eau et à l’assainissement, à l’électricité: 17 millions Taux de scolarisation secondaire inférieur à la moyenne mondiale (64%) et asiatique (67%): Albanie (37%), Maroc (39%), Syrie (42%), Turquie (58%) Analphabétisme des plus de 15 ans PSEM: 30% (Asie 15%) Surexploitation de l’espace rural au Sud, déprise au Nord:  Surexploitation de l’espace rural au Sud, déprise au Nord Taux de boisement : 42% au Nord (en croissance) 5% au Sud et à l’Est (clairsemés, dégradés) Étalement urbain:  Facilité par l’explosion des transports motorisés et la dispersion des activités Pertes de terres agricoles 116 km2 de terres agricoles perdues dans le corridor Padoue/Venise-Mestre (276 ha/an) Istanbul : 561 km2 (1021 ha/an) Padoue et (Venise) Mestre Istanbul 2000 1945 Étalement urbain Artificialisation des côtes (exemple de Malaga- Marbella: 1975-1990):  Artificialisation des côtes (exemple de Malaga- Marbella: 1975-1990) 40% de côtes méditerranéennes construites en 2000: vers un bétonnage général des côtes méditerranéennes? …le coût croissant de la non durabilité:  …le coût croissant de la non durabilité Dégradation environnementale au Sud et à l’Est (eau, air, sols-forêts-biodiversité,littoral): 3% PIB Tunisie, 5% Égypte, 7% Algérie. désertification: : 80% des zones arides et sèches (érosion, salinisation:1,5 M ha en Turquie), 3 milliards € production agricole perdue, comblement des barrages (0,5% à 1%) Coûts considérables aussi au Nord: congestion automobile: 14 milliards $ en France (contre 1,6 en Turquie et 0,4 en Égypte). Total Méditerranée : 41 milliards $, en forte croissance (+16%/an) dépenses des ménages pour les transports lutte contre les feux de forêts (plus de 1 milliard euros/an) perte d’emplois dans la pêche (Italie) Dégradations et coûts croissants sur les deux rives : Santé/pollution Catastrophes naturelles: Izmit (1999),Alger-Boumerdès (2003), Al Hoceima (2004), inondations du Gard,.. Terres agricoles de haute qualité (perte par urbanisation et infrastructures): Liban: 15% des terres irriguées en 20 ans,Turquie: 150.000 ha en 20ans, France: 200.000 ha en 12 ans, Égypte: 12.500 ha/an, Perte de résilience (forte dépendance) et impacts socio-culturels avec la monoactivité touristique Dégradation biodiversité et paysages méditerranéens 4/ Les obstacles à un développement durable:  4/ Les obstacles à un développement durable Acteurs locaux et professionnels peu mobilisés et responsabilisés pour le développement durable: caractère « rentier » de l’économie, manque d’innovation et faiblesse de la gouvernance locale (villes, rural, espaces protégés), perte du savoir-faire Manque de politiques: - intégration de la durabilité dans les politiques sectorielles et économiques (fiscalité, …) - Politiques d’environnement restées de type « end of the pipe » - Recherche et développement Concept de développement durable encore peu intégré dans les pratiques de coopération internationale et régionale Dépenses des échelons locaux (% des dépenses totales de l’État, 1997-2000)  5/ Risques du scénario tendanciel de base :  5/ Risques du scénario tendanciel de base Climat (réchauffement confirmé, modéré à 2025) Démographie (transition accélérée) Mondialisation, libre échange (progressivité sur l’agriculture), régionalisation: intégration UE rive Nord, déficit de coopération N/S et S/S. Gouvernance pour l’environnement et le développement insuffisante, approche réactive et corrective plutôt que d’anticipation, de mobilisation/responsabilisation des acteurs et d’intégration Croissance économique insuffisante Hypothèses du scénario de base: Perspectives démographiques et défis à 2025:  Perspectives démographiques et défis à 2025 Indice de fécondité, 1950-2025 Forte convergence des taux de fécondité : Rapprochement de modèle sociétal, Moindres pressions sur les ressources, Opportunités pour le développement des PSEM Vieillissement accéléré au Nord 34 millions d’emplois à créer en 20 ans au Sud et à l’Est (pour maintenir les taux d’emplois actuels) Forte croissance urbaine + 104 millions en 25 ans 2025: un modèle d’intégration régionale au Nord sans équivalent au Sud et à l’Est ? :  2025: un modèle d’intégration régionale au Nord sans équivalent au Sud et à l’Est ? Rive Nord: intégration UE (Balkans, Turquie): libertés de circulation, acquis communautaires, directives environnementales, fonds agricoles et structurels (infrastructures environnementales, régions pauvres,…). Rive Sud et Est: Vers quel niveau intégration, accompagnement et engagement? Le nouveau cadre de la politique de voisinage. Extension à terme du modèle UE aux PSEM? Avec ou sans prise en compte des spécificités? Rapprochement à géométrie variable Montants nets des principaux transferts financiers de la CE en 2002 (€ par hab.) 2025: risque de fracture économique et environnementale N/S?:  PSEM, le défi du libre échange: fragilités structurelles, emplois industriels menacés par la concurrence mondiale (Asie), grande fragilité rurale. Vers une baisse du poids économique Europe+voisins (scénarios IFRI:1/5 PIB mondial en 2050 contre 1/3)? 2025: risque de fracture économique et environnementale N/S? Hypothèse de croissance économique moyenne 2000-2025 (scénario de base) Hypothèse de croissance: Med:+2,7% Rattrapage PEA Maintien écarts UE/PSEM (un rattrapage supposerait + 6 à +7%) 2025: croissance des pressions:  2025: croissance des pressions Urbains: + 104 millions Touristes (Int + Nat): + 273 millions Déchets urbains: + 221 millions t PSEM: production acier + 138% (+29 Mt), Production de ciment +150% Transports: Motorisation de masse PSEM 2015? Trafic voyageurs +100% Trafic fret (route +rail+air) +150% Trafic maritime +270% Trafic aérien +90% …pressions littorales:  …pressions littorales Régions côtières: + 137 M touristes internationaux et nationaux (soit un total de 312 M), polarisation des transports. Littoral: + 20 millions urbains, + 226 équipements énergétiques (dont 160 centrales) + 175 usines de dessalement (à 6000m3/j) + Plusieurs dizaines ou centaines de ports de plaisance en plus des 750 existants (46 planifiés en TR et GR)+ pollutions,.. Densité linéique/ km de côte: 2300 (habitants + touristes) en 2000, 3330 en 2025 + 5000 km de côtes construites en 25 ans et 50% de côtes artificialisées en 2025? Crédibilité d’un tel scénario (encombrement, acceptation sociale,..)? … ressources en eau, sols et végétation:  … ressources en eau, sols et végétation 63 millions de méditerranéens avec moins de 500 m3 eau/an Terres irriguées: + 6 millions ha Demande en eau: + 20% (PSEM) Tensions accrues sur les ressources en eau Pressions sur les sols et la végétation: 1,7 M ha perdus par urbanisation, désertification, perte de biodiversité 2025 Indices d’exploitation Eau par bassins, 2000-2025 2000 2025: croissance des coûts et des risques:  2025: croissance des coûts et des risques Disparités (internes et régionales) et instabilités Risques de pollutions maritimes Catastrophes naturelles (incendies, inondations, séismes,..) Perte de diversité et résilience (écosystèmes, économies,..) Coût croissant de la non durabilité 6/ Vers un scénario alternatif gagnant/gagnant:  6/ Vers un scénario alternatif gagnant/gagnant Diversité et qualité: tourisme, agriculture, régénération urbaine, régime alimentaire méditerranéen, synergies entre tourisme/ agriculture /industrie Proximité et complémentarité avec l’Europe et les pays du Moyen Orient Petites et moyennes entreprises A – Valoriser les atouts méditerranéens pour le développement 6/ Vers un scénario alternatif gagnant/gagnant:  Eau Scénario alternatif 2025 : 54 km3 économisés, soit 10 milliards €/an (30 fois l’APD), près de 100 barrages évités. Priorité: agriculture Déchets: Réduction à la source et recyclage. Gains : - 6 millions de tonnes par an à traiter, 3,8 milliards $/an économisés en 2025 6/ Vers un scénario alternatif gagnant/gagnant Découplage production agricole irriguée/ consommation d’eau en Tunisie Économies d’eau et d’infrastructures (Ex Rabat-Casablanca) B –Découpler croissance économique et pressions environnementales Découplage/valorisation: le scénario alternatif:  Découplage/valorisation: le scénario alternatif Transports 2025: Trafics voyageurs - 8%, fret -11%. Rail: 20% (contre 5%). Renforcement de la prévention des pollutions maritimes. Gains: Moins de bruit (9 millions hab), de pollution (180 000 tonnes Nox,…), de coûts de congestion (41 milliards $), de rejets polluants en mer (2,6 millions de tonnes) Demande d’énergie Énergie 2025: URE (économies 20-25%), ENR: 11% au lieu de 2%. Gains : - 208 millions de Tep,18 milliards $/an économisés (soit 18 fois APD du secteur), - 25% d’émissions de CO2 (858 millions de tonnes) Émission CO2 scénario de base : + 1398 millions de tonnes Territoires 2025: Étalement urbain réduit de moitié pour sauver 0,8 millions d’hectares de terre agricole Planification croisée urbanisation/transports Report du littoral vers les arrière-pays de 1/3 des flux touristiques supplémentaires 6/ Vers un scénario alternatif gagnant/gagnant:  6/ Vers un scénario alternatif gagnant/gagnant C –Protection des principaux biens communs Climat Biodiversité Mer et Littoral - PNUE/PAM protocoles, plans et stratégies - Progrès dans la protection des côtes, mobilisation des sociétés civiles et des ONG Mais : - 50% de déchets non traités, - seulement 5 pays ont une loi cadre, 2 une agence du littoral, croissance des risques maritimes Scénario alternatif : Protection /gestion durable de 4000 km supplémentaires, gestion intégrée des côtes. Vers un protocole « littoral méditerranéen ». Davantage de soutien international pour la dépollution. 7/ Pour une stratégie méditerranéenne de développement durable:  7/ Pour une stratégie méditerranéenne de développement durable Objectif 1: Promouvoir le développement économique en particulier en valorisant les atouts méditerranéens Objectif 2 : Réduire les disparités sociales en réalisant les objectifs du Millénaire Objectif 3 : Changer les modes de consommation et de production non durables, assurer une gestion durable des ressources naturelles et mettre un terme à la dégradation des biens publics mondiaux et régionaux Objectif 4 : Améliorer la gouvernance à l’échelle locale, nationale et régionale 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Promouvoir un développement urbain durable Promouvoir une économie urbaine durable. Mieux valoriser les atouts culturels, sociétaux et le patrimoine paysager des villes méditerranéennes pour leur développement. Réduire les disparités sociales en intégrant les quartiers informels dans la ville, en diminuant de moitié d’ici 2015 (par rapport à 1990 ) la part actuelle des urbains n’ayant pas accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’électricité et en complétant la couverture sanitaire et scolaire de la population en référence aux objectifs du Millénaire Renouer avec le modèle méditerranéen de ville mixte et compacte, génératrice de faibles pressions environnementales et de qualité de vie. Renforcer la solidarité entre villes méditerranéennes. 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Promouvoir une agriculture « de qualité » et un développement rural durable Assurer le devenir des populations rurales des pays en développement, réduire la pauvreté et contribuer au développement des économies nationales en soutenant les objectifs sociaux du Millénium et en encourageant le développement rural par la diversification de l’économie, la création de valeurs ajoutées et l'amélioration de la gouvernance locale. Réduire de façon significative d’ici 2010 la désertification, la perte irréversible de biodiversité continentale et la dégradation des paysages. Réduire les pressions exercées sur l’environnement par l’agriculture et préparer son adaptation au changement climatique. Réduire d’au moins un tiers d’ici 2015 les taux actuels de perte de terres agricoles de grande qualité. Promouvoir l'adaptation technique et commerciale de l'agriculture méditerranéenne pour accroître sa valeur ajoutée et exploiter durablement les facteurs de production les plus menacés, l'eau et les sols. Consolider l'entrée de l'agriculture dans la mondialisation en maîtrisant le processus de libéralisation au niveau euro-méditerranéen et en valorisant les avantages comparatifs de la qualité méditerranéenne. Doubler d’ici 2015 la part relative de produits agricoles avec signes de qualité (agriculture biologique, produits typiques bénéficiant de labels). 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Mieux gérer les ressources et les demandes en eau Réduire les pertes et le gaspillage pour diminuer la demande projetée de 10% en 2015 et augmenter de façon significative la valeur ajoutée par m3 d'eau utilisée Promouvoir la gestion intégrée des bassins hydrographiques et des zones humides Atteindre les objectifs du Millénium pour l'accès à l'eau potable saine et à l'assainissement et réduire les pollutions hydriques Promouvoir la participation, le partenariat et l'association active à la gestion de l'eau 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Gérer la demande d’énergie et atténuer les effets à long terme du changement climatique Utiliser de façon plus rationnelle l'énergie par la réduction de l’intensité énergétique. Développer les énergies renouvelables pour atteindre 7 % de la demande énergétique en 2015 Mettre les pays méditerranéens en position favorable dans la perspective de l’après-Kyoto Développer une stratégie d’adaptation au changement climatique de certaines régions vulnérables du bassin méditerranéen Réduire de moitié d’ici 2015 (par rapport à 1990) la part de population n’ayant pas accès à l’électricité en privilégiant les énergies renouvelables 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Assurer une mobilité durable par une gestion appropriée des transports Disposer de liaisons euro-méditerranéennes assurant une meilleure compétitivité et intégrant mieux les enjeux de la durabilité Réussir un découplage entre l’augmentation des trafics motorisés et la croissance du PIB Stabiliser à son niveau actuel la part de la route dans le volume global des trafics en organisant un transfert vers la mer et le rail. 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Faire du tourisme un vecteur du développement méditerranéen durable Réduire les impacts territoriaux et environnementaux négatifs du tourisme, en particulier du tourisme côtier. Promouvoir un tourisme durable, porteur de cohésion sociale et de développement culturel et économique, valorisant la diversité et les spécificités méditerranéennes et renforçant les synergies avec les autres secteurs économiques, en particulier l’agriculture. Accroître la valeur ajoutée du tourisme pour les pays d’accueil en développement. 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action:  Promouvoir une gestion durable de la mer et du littoral et stopper d’urgence la dégradation des zones côtières Promouvoir un développement équilibré et une gestion intégrée du littoral. Assurer le libre accès aux côtes pour tous. Préserver, valoriser ou restaurer la qualité patrimoniale des côtes et éviter une urbanisation linéaire et continue. Réduire la vulnérabilité aux risques des espaces sensibles. Prévenir et lutter contre la pollution marine par les navires en atteignant les objectifs fixés par la Stratégie régionale en voie de finalisation. Prévenir et réduire les pollutions d’origine tellurique en atteignant les objectifs fixés par le Plan d’Action Stratégique (PAS) adopté en 1997. Arrêter la perte de biodiversité marine et côtière d’ici 2010 dans les pays membres de l’UE et la réduire substantiellement dans les autres pays en référence aux engagements pris au niveau international et européen. Faire évoluer la gestion de la pêche en Méditerranée sur une approche écosystémique et restaurer les stocks de pêche (engagement du Sommet de Johannesburg). 7/ Stratégie méditerranéenne Sept domaines essentiels d’action 7/ Stratégie méditerranéenne Des progrès de gouvernance:  7/ Stratégie méditerranéenne Des progrès de gouvernance Un espace régional de solidarité et d’engagement Un suivi régional exemplaire des progrès et la promotion du développement durable Renforcer le capital humain et l’implication des acteurs : recherche, formation, éducation, sensibilisation et participation Financer le développement durable Des mises en œuvre nationales

Related presentations


Other presentations created by Maitane

Introduction DFT
16. 10. 2007
0 views

Introduction DFT

ch04 org cell
08. 05. 2008
0 views

ch04 org cell

taylor forcefeedback
08. 05. 2008
0 views

taylor forcefeedback

lecture01
07. 05. 2008
0 views

lecture01

majumdar iccs05
02. 05. 2008
0 views

majumdar iccs05

accident causation
02. 05. 2008
0 views

accident causation

452 lecture9
02. 05. 2008
0 views

452 lecture9

JohnAdamCAS
02. 05. 2008
0 views

JohnAdamCAS

v1exploratorium
02. 05. 2008
0 views

v1exploratorium

Ode to a rat
03. 10. 2007
0 views

Ode to a rat

crocodile physics
11. 10. 2007
0 views

crocodile physics

Critical Thinking
12. 10. 2007
0 views

Critical Thinking

Lectures 2
16. 10. 2007
0 views

Lectures 2

USLA
22. 10. 2007
0 views

USLA

Typologie etudiants 2005 2006
24. 10. 2007
0 views

Typologie etudiants 2005 2006

Land Ho The Isthmus Forms
25. 10. 2007
0 views

Land Ho The Isthmus Forms

Nobelpreis 2004
15. 10. 2007
0 views

Nobelpreis 2004

city sadness
01. 11. 2007
0 views

city sadness

ast110 02
13. 11. 2007
0 views

ast110 02

Mura
15. 10. 2007
0 views

Mura

INECOR Amar RACHEDI
24. 10. 2007
0 views

INECOR Amar RACHEDI

MarseilleImprimable
24. 10. 2007
0 views

MarseilleImprimable

EOT Presentation
02. 11. 2007
0 views

EOT Presentation

OM 2005 11
16. 11. 2007
0 views

OM 2005 11

csa2070 Formal slides
16. 11. 2007
0 views

csa2070 Formal slides

AdCooperate
11. 10. 2007
0 views

AdCooperate

CAPTIC2003 SV
23. 10. 2007
0 views

CAPTIC2003 SV

HPS PDS Yu 7 15 2007
01. 01. 2008
0 views

HPS PDS Yu 7 15 2007

f06 wk10
04. 01. 2008
0 views

f06 wk10

69A Job Safety Analysis Bayne
07. 01. 2008
0 views

69A Job Safety Analysis Bayne

Public Procurement Oct04 Notes
07. 01. 2008
0 views

Public Procurement Oct04 Notes

IST444Genomicsequenc ing
16. 10. 2007
0 views

IST444Genomicsequenc ing

informesept2006
22. 10. 2007
0 views

informesept2006

FunDgnCaseStudies2005
04. 10. 2007
0 views

FunDgnCaseStudies2005

SLP PP
22. 10. 2007
0 views

SLP PP

BinghamEtalWAFINAL
04. 12. 2007
0 views

BinghamEtalWAFINAL

ecoI 5
15. 10. 2007
0 views

ecoI 5

LIDAR Leblanc
19. 10. 2007
0 views

LIDAR Leblanc

orlando opening
29. 10. 2007
0 views

orlando opening

limestone
06. 12. 2007
0 views

limestone

212w
05. 10. 2007
0 views

212w

FPBASPSreport2006
04. 10. 2007
0 views

FPBASPSreport2006

PowerIndTrucksslides
27. 02. 2008
0 views

PowerIndTrucksslides

The Six Nutrients
04. 03. 2008
0 views

The Six Nutrients

fall trash
29. 02. 2008
0 views

fall trash

icfa korea may05
13. 03. 2008
0 views

icfa korea may05

traveling
03. 04. 2008
0 views

traveling

economic cycle
08. 04. 2008
0 views

economic cycle

LAH FADR 2007 01
21. 10. 2007
0 views

LAH FADR 2007 01

retrospective10year
09. 04. 2008
0 views

retrospective10year

telemonitor full
17. 04. 2008
0 views

telemonitor full

rules
22. 04. 2008
0 views

rules

History 101
23. 10. 2007
0 views

History 101

Agrofuels DrivingClimateChange
07. 04. 2008
0 views

Agrofuels DrivingClimateChange

cdc intervention
31. 10. 2007
0 views

cdc intervention

proj 05
28. 02. 2008
0 views

proj 05

appascom
01. 10. 2007
0 views

appascom

Ross7eCh11
16. 04. 2008
0 views

Ross7eCh11

Sato pres 06
19. 02. 2008
0 views

Sato pres 06

cvamia 2004
20. 02. 2008
0 views

cvamia 2004

QDS
20. 11. 2007
0 views

QDS

poster aises
26. 11. 2007
0 views

poster aises

CM1 NY Swipe Card presentation
28. 09. 2007
0 views

CM1 NY Swipe Card presentation

mississauga
05. 10. 2007
0 views

mississauga

RuralDevSeminar
18. 10. 2007
0 views

RuralDevSeminar

slides prog 65
30. 10. 2007
0 views

slides prog 65

SachsFelix
26. 02. 2008
0 views

SachsFelix

PSC300Week7Tue
23. 12. 2007
0 views

PSC300Week7Tue

Claus xpforedrag
06. 11. 2007
0 views

Claus xpforedrag

pre as18jan48
25. 03. 2008
0 views

pre as18jan48

RA2 conclusions 2
14. 02. 2008
0 views

RA2 conclusions 2