presentation citymanagement

Information about presentation citymanagement

Published on November 5, 2007

Author: Berenger

Source: authorstream.com

Content

Une réponse à la déperdition du commerce urbain!:  Une réponse à la déperdition du commerce urbain! Le City Management Brève présentation de l’association faîtière des milieux économiques lausannois Développement Economique du Commerce Lausannois et des Intérêts Communs (DECLIC):  Brève présentation de l’association faîtière des milieux économiques lausannois Développement Economique du Commerce Lausannois et des Intérêts Communs (DECLIC) Membres de DECLIC:  Membres de DECLIC Association des Commerçants Lausannois (ACL) Société Industrielle et Commerciale de Lausanne et environs (SIC) Trade Club (grands magasins) Association des Parkings Privés Lausannois (APPL) GastroVaud - section de Lausanne Hôtellerie Lausannoise Lausanne Tourisme DECLIC a pour but ::  DECLIC a pour but : de prendre toute initiative permettant de maintenir, développer et consolider l’activité économique lausannoise; selon les circonstances, de représenter les intérêts de tout ou partie de ses membres auprès des pouvoirs publics, des syndicats, des milieux politiques, des organisations économiques et touristiques. Elle peut engager tout ou partie de ses membres à leur demande; de prendre position sur des sujets qui concernent l’économie; de défendre les intérêts communs de ses membres. Le City Management :  Le City Management Sources principales:  Sources principales L’étude du Professeur René-Paul Desse de l’Université de Brest qui démontre que le commerce urbain a perdu plus de 30% de chiffre d’affaires depuis le développement des zones commerciales périphériques; Le travail de diplôme de la HEG, commandé en 2004 par DECLIC, confirme, dans les grandes lignes, les conclusions de l’étude du Professeur Desse; Les rapports de synthèse de DECLIC; Tout le travail théorique s’est appuyé sur cinq ans d’expérience sur le terrain. Constats:  Constats L’atout majeur du commerce urbain : la diversité Les gens consacrent la plupart de leur temps à leur travail et aux loisirs : Une journée de shopping doit se transformer en un véritable loisir Quelques chiffres en général:  Quelques chiffres en général En 2001, la Suisse comptait 51’453 points de vente, employant 323’835 collaboratrices et collaborateurs. Le chiffre d’affaires annuel du commerce de détail suisse représente plus de 83 milliards de francs. Le commerce de détail emploie 8% des salariés de notre pays. Migros et Coop cumulent près de 33% des parts de marché et 50% en ne considérant que le food. Quelques chiffres à Lausanne:  Quelques chiffres à Lausanne Entre 1985 et 2001, Lausanne a perdu 19.8% de commerces alors que la périphérie a augmenté son offre commerciale de 13.8%. Entre 1985 et 2001, le commerce de détail lausannois a perdu 19.3% d’emplois, alors que la périphérie en a gagné 19%. Le commerce dans d’autres villes suisses:  Le commerce dans d’autres villes suisses Le nombre de commerces en Suisse a diminué, entre 1985 et 2001, de 8.6%. Le nombre d’emplois a, quant à lui, diminué de 5.1%. Bâle a perdu 25% de commerces. Zurich, Berne et Lausanne en ont perdu 20%. La ville de Zurich a perdu plus de 35% d’emplois dans la branche. Les principales causes de la déperdition du commerce urbain:  Les principales causes de la déperdition du commerce urbain Aujourd’hui, le consommateur a moins de temps à consacrer aux achats de première nécessité. Il en résulte qu’un nombre important de shops dans les stations-service et de commerces dans les gares s’ouvrent; Le consommateur est plus volatil, pour ne pas dire infidèle; La pression sur les prix diminue les marges; Slide12:  Le commerce urbain est en pleine mutation; Le recentrage des affaires; L’augmentation de l’offre périphérique; Les horaires des magasins ne sont plus adaptés; L’accessibilité en ville; Le nombre de places de parc de courte durée; Les problèmes d’insécurité ou le sentiment d’insécurité; Les loyers des locaux commerciaux au centre-ville; Le manque d’animation. Une première conclusion:  Une première conclusion Les éléments énoncés sur les fiches précédentes démontrent de manière accablante que la situation difficile que connaît le commerce lausannois est due à de nombreux facteurs qui touchent la plupart des villes européennes. L’ère de la surconsommation, la structure familiale, la situation économique, les exigences de rentabilité, une société qui ne prend plus le temps de s’arrêter, l’augmentation de l’insécurité dans les villes, l’inadaptation des horaires des magasins sont autant de facteurs qui influencent la consommation, et plus particulièrement en ville. Le City Management à Lausanne:  Le City Management à Lausanne Quelques considérations introductives:  Quelques considérations introductives Ce concept a été présenté à l’ACL en 2001. Le City Management existe déjà dans de nombreuses villes comme Melbourne, Liverpool, Lyon. Si le dénominateur commun de toutes ces villes est la désertification, ses causes sont très variables. Il en résulte qu’il n’est pas possible de copier simplement le cahier des charges d’un City Manager d’une autre ville. Le City Manager est avant tout l’animateur du commerce urbain. Il fonctionne, dans les grandes lignes, comme le directeur d’un hypercentre. Slide16:  Dans sa gestion du commerce lausannois, le City Management doit tenir compte du fait que la clientèle des quartiers périphériques n’est pas la même que celle du centre-ville. Les commerces périphériques ne doivent pas être intégrés dans le processus de résolution des problèmes comme concurrents mais comme complémentaires aux commerces urbains. L’intervention du City Management sur les causes de la déperdition:  L’intervention du City Management sur les causes de la déperdition Le City Management ne peut intervenir sur l’ensemble des causes de la déperdition du commerce urbain. Il est, par exemple, difficile d’intervenir sur la topographie, le réseau routier ou la structure urbaine en général. Slide18:  Les éléments sur lesquels le City Manager peut directement intervenir: L’animation L’attractivité des rues commerçantes La promotion du commerce urbain Les actions apportant une valeur ajoutée (ex. Riponne Express) La collaboration avec les partenaires sociaux (CCT) Slide19:  Les éléments sur lesquels une intervention est possible mais nécessite la collaboration des autorités: L’accessibilité L’animation L’insécurité Le stationnement Les charges fiscales L’aménagement des horaires d’ouverture des magasins Le mode de financement du City Management Slide20:  Les éléments sur lesquels il est difficile, voire impossible, d’intervenir: Le coût des loyers commerciaux La conjoncture Les modes de consommation L’augmentation de l’offre périphérique La pression sur les prix, la diminution des marges Les lois, les règlements, les normes et autres qui ne sont pas de la compétence communale Le cahier des charges du City Manager:  Le cahier des charges du City Manager 1. L’animateur du centre-ville 2. Le portail unique 3. Un City Manager proactif 4. Le plan directeur du commerce urbain non contraignant L’animateur du centre-ville:  L’animateur du centre-ville Il faut distinguer deux sortes d’animations : 1. les majeures 2. les secondaires Planification des événements sur l’ensemble de l’année. Soutien financier à des manifestations hors City Management, servant le commerce lausannois. Les actions apportant une valeur ajoutée, par exemple: gratuité des transports publics (ponctuelle) réduction du coût des parkings moyen de locomotion original dans les zones piétonnes. Le portail unique:  Le portail unique Une personne ou un groupe voulant s’installer à Lausanne peut s’adresser à un seul interlocuteur et obtenir l’ensemble des informations nécessaires à une implantation rapide et dans les meilleures conditions. Le City Management peut soutenir le futur commerçant dans son processus d’installation. Il est impératif de mettre en place une collaboration avec l’ensemble des acteurs qui interviennent dans un tel processus. Un City Manager proactif:  Un City Manager proactif Le City Manager doit pouvoir influencer la venue d’une enseigne en ville. Il faut développer un réseau important lui permettant d’entrer en contact avec des enseignes dès que des surfaces commerciales se libèrent. Les contacts doivent être pris en fonction de l’offre existante et du quartier dans lequel une surface est disponible. Laisser agir l’offre et la demande est devenu un handicap majeur pour une ville. Le plan directeur du commerce urbain:  Le plan directeur du commerce urbain Il s’agit là d’un concept totalement novateur. Les quartiers doivent être de véritables pôles de compétence. Par exemple, Bourg/St-François doit rester le quartier luxueux de Lausanne. Il faut placer les nouveaux commerces en fonction de la demande, de la concurrence et de l’affectation du quartier. Le financement du City Management:  Le financement du City Management Le mode de financement :  Le mode de financement Le budget est estimé entre 1,5 et 2,5 millions de francs par année. Une part du budget est directement versée aux associations de commerçants de quartiers afin qu’ils restent autonomes et responsables des actions qu’ils mènent dans le but de dynamiser le commerce. Les quartiers du centre-ville ne toucheront pas les mêmes montants que ceux de la périphérie. La mise en place de la structure:  La mise en place de la structure La mise en place de la structure:  La mise en place de la structure DECLIC est depuis trois ans le City Manager de la ville. Il en résulte que le projet proposé peut être activé sans délai. Le démarrage de cette structure est fixé au 1er mai 2007. L’une des grandes forces de ce projet est qu’il est modulable et qu’il n’y a pas d’interdépendance entre les piliers du City Management. Slide30:  En conséquence, il est possible de prévoir le planning suivant: 2007 Mise en place du cadre général Premier prélèvement de la taxe Continuation dans l’organisation des manifestations majeures existantes (Halloween, Fêtes de Noël à Lausanne, BD-FIL) Début des travaux pour la mise en place du guichet unique et du City Manager proactif Slide31:  2008 Organisation d’animations régulières Mise en place de diverses actions qui ont pour but d’apporter une valeur ajoutée au commerce lausannois Activation du guichet unique Début des travaux du plan directeur du commerce lausannois 2009 Présentation des travaux du plan directeur du commerce lausannois Organisation d’une quatrième animation majeure 2010 Activation du plan directeur du commerce lausannois Conclusions:  Conclusions Les concepteurs d’hypercentres tentent de reproduire artificiellement la configuration des rues commerçantes avec plus ou moins de succès. Maintenant, il appartient au commerce urbain de reproduire la gestion des centres commerciaux. Le City Management est le meilleur moyen de structurer le commerce urbain et de l’organiser de telle façon qu’il puisse répondre sans délai aux évolutions et aux besoins du marché. Le commerce urbain en a besoin ! Un tel projet n’a que peu de chance de réussir sans une collaboration étroite entre les autorités et les milieux économiques.

Related presentations


Other presentations created by Berenger

Bernard Meunier Nestle
26. 11. 2007
0 views

Bernard Meunier Nestle

an Outline in Microsoft Word
02. 11. 2007
0 views

an Outline in Microsoft Word

festivals
05. 11. 2007
0 views

festivals

gmks
05. 11. 2007
0 views

gmks

IT Procurement Process
15. 11. 2007
0 views

IT Procurement Process

Pharmacology2000
16. 11. 2007
0 views

Pharmacology2000

sunum7
23. 11. 2007
0 views

sunum7

Assessing Students Online
18. 12. 2007
0 views

Assessing Students Online

Sleep Related Disorders
29. 11. 2007
0 views

Sleep Related Disorders

Biomes
03. 01. 2008
0 views

Biomes

ruraldevelopment
07. 01. 2008
0 views

ruraldevelopment

etb
29. 10. 2007
0 views

etb

20025McGloughlin
22. 11. 2007
0 views

20025McGloughlin

DRisstromGreenPurch0 303
04. 01. 2008
0 views

DRisstromGreenPurch0 303

Overview April May 2005
17. 12. 2007
0 views

Overview April May 2005

martin
05. 11. 2007
0 views

martin

acs indonesia
24. 02. 2008
0 views

acs indonesia

Overhead A way out off fog
27. 02. 2008
0 views

Overhead A way out off fog

NCSL schaeffer july04
29. 02. 2008
0 views

NCSL schaeffer july04

0597Hecker
05. 03. 2008
0 views

0597Hecker

inter jusisdictional health en
11. 03. 2008
0 views

inter jusisdictional health en

Lt6 MktgStraginASPAC
27. 03. 2008
0 views

Lt6 MktgStraginASPAC

dunham
02. 01. 2008
0 views

dunham

G 17 pp
13. 04. 2008
0 views

G 17 pp

Beautiful motherhood
03. 10. 2007
0 views

Beautiful motherhood

WMCh2
23. 11. 2007
0 views

WMCh2

fiestaspaganas
05. 11. 2007
0 views

fiestaspaganas

Modovrv
06. 12. 2007
0 views

Modovrv

CFD InIndustry
04. 01. 2008
0 views

CFD InIndustry

CtxiForum2005Tritsch
27. 11. 2007
0 views

CtxiForum2005Tritsch

v 2007 02 08 lacher
16. 11. 2007
0 views

v 2007 02 08 lacher

Ch18part2
04. 01. 2008
0 views

Ch18part2

ovidmlaguide
12. 12. 2007
0 views

ovidmlaguide

EnergyFair81702Rev
04. 10. 2007
0 views

EnergyFair81702Rev

ECM1c
20. 11. 2007
0 views

ECM1c

rvo1 4
13. 11. 2007
0 views

rvo1 4

innovation IIM
02. 11. 2007
0 views

innovation IIM

metabolism post meeting
28. 09. 2007
0 views

metabolism post meeting